Maison Saint-Hospice de Nice
Missions en Afrique

Depuis la fondation de l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre, la Divine Providence a voulu que ses apostolats aient une dimension missionnaire.

Les débuts de nos Missions

Mission Ste Thérèse de l'Enfant-Jésus, Maison mère de l'Institut.

Lorsque les premiers séminaristes de l’Institut se rapprochèrent de Mgr Gilles Wach, trouver un évêque disposé à encourager la fondation d’une nouvelle communauté religieuse ne fut pas chose aisée. A l’occasion d’une réunion tenue à Paris, Mgr Wach rencontra S.Exc.R. Mgr Obamba, évêque du diocèse de Mouila au Gabon.

Son Excellence demanda à notre fondateur s’il était possible d’envoyer quelques-uns de ses futures prêtres en mission dans son diocèse. Si tel était le cas, il autoriserait l’érection canonique de l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre dans le diocèse de Mouila.

Chanoine Bergerot, Curé à Libreville.

Mgr Wach comprit immédiatement que la Divine Providence était à l’œuvre.

Il promit à Son Excellence l’aide de l’Institut à l’avenir. Depuis cet accord, des prêtres de l’Institut ont toujours été présent au Gabon et ont travaillé avec succès sous la houlette de S.Exc.R. Mgr Obamba et de ses successeurs, mais également sous celle de l’archevêque de Libreville, S.Exc.R. Mgr Basile Mvé Engone.


Territoire de la Mission Notre Dame de Lourdes de Libreville.

Certaines des missions de l’Institut se trouvent au milieu de la brousse. Le zèle de nos missionnaires a permis la restauration et la construction de plusieurs églises, chapelles, écoles, garderies et dispensaires. La population locale est très attachée à nos missionnaires et à la beauté de la Messe traditionnelle en latin qui fut celle célébrée par les premiers missionnaires.

Vue de la lagune de Mayumba (où se situe notre mission de brousse), vue depuis le Mont Fleuri.

N’oubliez pas nos Missionnaires

Première Messe à la Pointe Denis.

Bénédiction dans un village à la Pointe Denis.

Le Gabon, avec son climat difficile et parfois meurtrier, rend rude la tâche apostolique de nos missionnaires, mais les consolations que la population leur apporte, avec des conversions et des centaines de baptêmes chaque année, allège le fardeau qu’ils ont à porter pour le salut des âmes.

Nous devons toujours les garder dans nos prières et ne jamais oublier que ce n’est pas seulement l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre, mais bien toute l’Église qui doit être missionnaire.

Confessions.

Activités pour les enfants de la Mission.

Si vous souhaitez encourager l’activité de nos missionnaires et le développement de nos missions, il vous est possible de leur adresser un don sur le site internet qui leur est consacré : [www.jma-icrsp.org].

Accueil   -    Actualités   -    Nous écrire   -    Plan du site   -    Mentions légales

© Copyright 2016